TR III

Michel YVES-BONNET : Le Jazz, musique improvisée, exemple de création et d’innovation « chemin faisant »

01XII 04

LE JAZZ, MUSIQUE IMPROVISEE,

EXEMPLE DE CREATION ET D’INNOVATION « CHEMIN FAISANT »

MICHEL YVES-BONNET

Musicien / compositeur; Professeur honoraire des UniversitÚs


Les musiques improvisées, et tout particulièrement le Jazz, se nourrissent à chaque son, à chaque note, à chaque phrase, de la notion d’Espace / Temps créé et recréé dans l’instant, « chemin faisant ». C’est à partir d’un thème et donc d’un ordre que les musiciens, réunis parfois d’une manière aléatoire et fortuite dans une organisation musicale donnée, détruisent la structure, puis reconstruisent un nouveau thème, un nouvel ordre, à partir de leur interactivité mélodique, harmonique et rythmique. Musique ontologiquement non figée, elle permet à ses acteurs / auteurs ou spectateurs toutes les audaces et par conséquent toutes les innovations et toutes les créations. Le jazz est l’exemple même de la complexité en action ; c’est un monde qui ressemble à celui que James Joyce et Gilles Deleuze appellent le « CHAOSMOS » : celui d’où émerge la Création, le NOUVEAU.